novembre 8, 2017

Réduction significative des coûts dans les soins de la MPOC avec un dispositif simple exempt de médicament

Le dispositif Aerobika* s’avère être une option de traitement économique dans la prise en charge des patients atteints de la MPOC après exacerbation.

Le dispositif Aerobika* (Trudell Medical International) est une option de traitement économique dans la prise en charge des exacerbations de la MPOC, selon une étude publiée [aujourd’hui] dans le International Journal of COPD.1 Cette étude, qui a utilisé les données de textes publiés et les listes tarifaires nationales pour modéliser le rapport coût-efficacité du dispositif Aerobika*, montre qu’il procure à la fois des avantages cliniques et des économies directes sur les coûts médicaux de soins post-exacerbation dans une population atteinte de MPOC.

La MPOC est une cause majeure (et croissante) de morbidité, de mortalité et d’utilisation des soins de santé, l’hospitalisation pour exacerbation aiguë étant le premier facteur de coût.2 Lorsqu’un patient connait une exacerbation, le risque d’en subir d’autres est multiplié par deux à quatre3, et de nombreux patients en connaissent deux ou trois chaque année.4 Pas moins d’un patient sur cinq sortant de l’hôpital à la suite d’une exacerbation y sera réadmis sous 30 jours.5

Le fardeau économique du système de santé associé à la MPOC est important; rien qu’aux États-Unis, le coût de la MPOC en 2010 était estimé à 50 milliards de dollars US; 30 milliards de dollars de dépenses directes en soins de santé, le reste étant imputable aux coûts indirects tels que les pertes de productivité et les coûts pour les familles.6 Environ la moitié des coûts directs pourrait être attribuée aux soins hospitaliers pour les cas d’exacerbation de la MPOC,6 ce qui corrobore les objectifs de traitement des directives GOLD visant à minimiser l’impact négatif des exacerbations et de prévenir les récidives.2 Les systèmes de soins de santé de nombreux pays reconnaissent le problème et des politiques sont mises en œuvre pour essayer d’y remédier; le programme Medicare de réduction des réadmissions à l’hôpital aux États-Unis pénalise les hôpitaux pour toutes les réadmissions après 30 jours suivant une hospitalisation pour exacerbation aiguë de la MPOC.7

Le dispositif Aerobika* est un dispositif de pression expiratoire positive à oscillations (PEPO) portable et exempt de médicament qui a été conçu pour répondre aux défis structurels et fonctionnels des voies respiratoires des patients atteints de la MPOC. Lorsque le patient expire à travers le dispositif, cela l’aide à ouvrir les voies respiratoires, à diminuer et à expulser le mucus des poumons et parfois aussi à améliorer l’administration de médicaments. On a démontré chez les patients atteints de MPOC une amélioration des fonctions pulmonaires, de la capacité d’exercice et de la qualité de vie8 et une étude récente en conditions réelles a montré que le dispositif réduisait les taux d’exacerbation pendant les 30 jours critiques qui suivent une exacerbation.9 Exploitant les données de cette dernière étude pour apporter un éclairage concret, les auteurs de la présente analyse ont montré que le dispositif Aerobika* permet des économies (553 $ par patient) et des résultats améliorés (l’équivalent de 6 exacerbations en moins pour 100 patients par an) comparé à l’absence de PEP/PEPO et conclu que le dispositif permet un traitement économique pour les patients atteints de MPOC post-exacerbation.

Les auteurs ont également utilisé divers scénarios pour étudier la probabilité que le bénéfice se poursuive pendant une année complète et ont estimé d’autres avantages cliniques et financiers (21 exacerbations pour 100 patients par an; des économies de 1 952 $ par patient). L’auteur Dominic Coppolo, vice-président en stratégies cliniques et développement MBA, RRT, FAARC, a remarqué : « Notre modèle a mis en évidence les avantages cliniques et économiques du dispositif Aerobika* pendant la période critique de 30 jours qui suit une exacerbation.. Compte tenu du lourd fardeau de la MPOC – en particulier les coûts liés aux exacerbations – au sein de la population américaine, nous nous attendons à ce que même un petit bénéfice ait un impact important sur le système de soins de santé ». Il a poursuivi en disant que d’autres études seront nécessaires pour confirmer l’efficacité à long terme, mais ces données laissent toutefois entendre que ces avantages perdurent en cas d’utilisation à long terme.

« Avec la pression croissante pour l’amélioration des soins et la réduction des hospitalisations, l’étude pragmatique publiée précédemment montrant une diminution des exacerbations pendant la période critique de 30 jours qui suivent une exacerbation nous a fourni des renseignements utiles sur les avantages de l’intégration du dispositif Aerobika* à la pratique clinique standard », à noté le Dr Jason Suggett (directeur de groupe Science et technologie chez TMI). « Cette nouvelle analyse nous donne à présent les preuves évidentes que ces bénéfices cliniques se traduiraient en termes de rapport coût-efficacité dans cette population post-exacerbation ». De plus, nous venons tout juste de présenter de nouvelles données à CHEST 2017 démontrant que le moteur exclusif de pression et d’oscillation de l’appareil Aerobika* génère des oscillations à un pourcentage élevé de façon efficace à chaque expiration et à des amplitudes de haute pression constante. L’appareil Aerobika* a présenté un rendement efficace et optimal en ce qui concerne l’efficacité thérapeutique : ce qui représente près du double en comparaison avec d’autres appareils testés.10

À propos de Trudell Medical International (TMI)

Trudell Medical International conçoit, développe, fabrique et distribue un large éventail de dispositifs médicaux et abrite un Laboratoire mondial et centre de recherche sur les aérosols. Du produit phare de marque AeroChamber* de chambres de retenue valvées (CRV) au dernier dispositif primé Aerobika*, en passant par les produits et systèmes conçus sur mesure, nos produits destinés à la prise en charge des problèmes respiratoires sont les meilleurs de leur catégorie et se vendent dans plus de 110 pays. Leur efficacité a été validée dans des centaines d’articles évalués par des pairs parus dans diverses revues médicales.

À propos du dispositif Aerobika*

Le dispositif Aerobika* est un dispositif de pression expiratoire positive à oscillations (PEPO) portable, robuste, facile à utiliser et exempt de médicament conçu pour aider à expulser le mucus des poumons, ouvrir les voies respiratoires et améliorer l’administration de médicaments. Lorsque le patient expire à travers le dispositif, la résistance intermittente crée une dynamique unique de pression et d’oscillations positives qui ouvre les voies respiratoires, aident à expulser le mucus vers les voies respiratoires supérieures où il peut être expectoré. Le dispositif Aerobika* est conçu pour fonctionner indépendamment de l’angle d’utilisation ou du débit et permet une circulation directe de l’aérosol pour les patients utilisant un nébuliseur pour l’administration de médicaments. Il a été prouvé que le dispositif Aerobika* améliore considérablement la capacité vitale forcée (CVF), la distance au test de marche de 6 minutes (6MWD) et la note au Questionnaire respiratoire de St. George (QRSG) des patients atteints de MPOC.8 Le dispositif Aerobika* est disponible au Canada, au Mexique et dans certains pays européens y compris le Royaume-Uni et l’Allemagne via Trudell Medical International et aux États-Unis via Monaghan Medical Corporation.

À propos de l’étude

Un modèle de Markov sur un an a été utilisé afin d’estimer le rapport coût-efficacité du dispositif Aerobika* chez les patients ayant connu une exacerbation au cours du mois précédent, ou une population en soins de post-exacerbation, avec des données provenant de textes publiés et des listes tarifaires nationales. À partir d’une hypothèse de base selon laquelle les bienfaits du dispositif Aerobika* dureraient 30 jours, il a été établi que des économies (553 $ par patient) et des résultats améliorés (c.-à-d., 6 exacerbations en moins par 100 patients par an) sont réalisés comparativement à l’absence d’utilisation d’un dispositif de pression expiratoire positive/PEPO. En supposant un scénario dans lequel l’effet se prolongerait au-delà de l’estimation prudente de 30 jours, le dispositif Aerobika* a continué à montrer ses bienfaits (21 exacerbations pour 100 patients par an; une économie de 1 952 $ par patient). Des analyses de sensibilité à variable unique ont été menées pour toutes les variables saisies, augmentant ou diminuant l’effet de 20 %, afin de déterminer l’impact de la variation des coûts et des effets sur la santé; les résultats ont confirmé la validité des conclusions de l’étude de base.

Pour tout renseignement médical, veuillez contacter
Jason Suggett PhD, BPharm, MBA, MRPharmS
Directeur du groupe Science et Technlologie

 

 

 

1. Khoudigian S, Kowal S, Suggett J, D. C. Cost-effectiveness of the Aerobika* oscillating positive expiratory pressure device in the management of COPD exacerbations. International journal of chronic obstructive pulmonary disease. 2017;In Press.
2. Global strategy for the diagnosis, management and prevention of COPD, Global Initiative for Chronic Obstructive Lung Disease (GOLD) 2017.
3. Khakban A, Sin DD, FitzGerald JM, et al. The Projected Epidemic of Chronic Obstructive Pulmonary Disease Hospitalizations over the Next 15 Years. A Population-based Perspective. Am J Respir Crit Care Med. 2017;195(3):287-291.
4. Puhan MA, Chandra D, Mosenifar Z, et al. The minimal important difference of exercise tests in severe COPD. Eur Respir J. 2011;37(4):784-790.
5. Guerrero M, Crisafulli E, Liapikou A, et al. Readmission for Acute Exacerbation within 30 Days of Discharge Is Associated with a Subsequent Progressive Increase in Mortality Risk in COPD Patients: A Long-Term Observational Study. PLoS One. 2016;11(3):e0150737.
6. Guarascio AJ, Ray SM, Finch CK, Self TH. The clinical and economic burden of chronic obstructive pulmonary disease in the USA. Clinicoecon Outcomes Res. 2013;5:235-245.
7. Shah T, Press VG, Huisingh-Scheetz M, White SR. COPD Readmissions: Addressing COPD in the Era of Value-based Health Care. Chest. 2016;150(4):916-926.
8. Svenningsen S, Paulin GA, Sheikh K, et al. Oscillatory Positive Expiratory Pressure in Chronic Obstructive Pulmonary Disease. COPD. 2016;13(1):66-74.
9. Burudpakdee C, Seetasith A, Dunne P, et al. A real-world study of 30-day exacerbation outcomes in chronic obstructive pulmonary disease (COPD) patient managed with Aerobika OPEP. Pulmonary Therapeutics. 2017.
10. Meyer A and Suggett J. A Laboratory Assessment into the Efficiency and Effectiveness of Different Oscillating Positive Expiratory Pressure Devices by Means of Patient Simulated Expiratory Waveforms. Presented at CHEST 2017.

Publiées dans PressAerobika*COPD