Maladie Pulmonaire Obstructive Chronique (MPOC)

Les exacerbations (crises)

Une crise pulmonaire ou de MPOC survient lorsqu’il y a une aggravation des symptômes de la MPOC sur une courte période (pouvant aller de quelques heures à 48 heures), ou lorsque de nouveaux symptômes apparaissent. Ces crises sont aussi appelées exacerbations.

 

Parmi les patients atteints de MPOC, 77 % ont présenté des exacerbations menant à un risque accru d’hospitalisation et de progression de la maladie2. D’après des données recueillies au Canada, un patient hospitalisé pour une exacerbation de MPOC sur cinq nécessite une réhospitalisation dans les 30 jours3.

Une crise peut être causée par une infection pulmonaire, comme un rhume ou une grippe, par l’usage du tabac ou par une exposition à de la pollution atmosphérique, y compris de la fumée secondaire. Si vous êtes atteint de MPOC, il est important de prévenir les crises et de comprendre leurs signes et symptômes. Une crise de MPOC peut davantage endommager vos poumons. Afin de prendre en charge votre MPOC, vous devez connaître :

  • la manière dont vous pouvez prévenir les crises;
  • les signes et symptômes précurseurs d’une crise;
  • ce qu’il faut faire lors d’une crise, y compris le moment où il est nécessaire d’obtenir de l’aide d’urgence.

 

References:
1. WHO COPD Key facts https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/chronic-obstructive-pu…-(copd)
2. Neil Barnes et al; COPD and exacerbations: Patient insights. BMC Pulmonary Medicine 2013
3. Burudpakee et al; Pulm Ther 2017 DOI: 10.1007/s41030-017-0027-5
4. https://www.nationaljewish.org/conditions/copd-chronic-obstructive-pulm… disease/overview/lifestyle-management/bring-up-mucus